fbpx
en

Actualités

Oficea relève le défi de la maîtrise énergétique

L’obtention par ENL House de la certification ISO 50001:2018 démontre l’engagement d’Oficea à valoriser son portefeuille grâce à des pratiques durables de développement et de gestion immobilière.

La consommation mondiale d’énergie primaire, qui a atteint 576 exajoules pour une population d’environ 7,7 milliards d’êtres humains en 2019, devrait augmenter au cours des prochaines décennies. Selon le BP Statistical Review of World Energy 2020, le pétrole, le charbon et le gaz naturel ont fourni 84,3 % de l’énergie primaire mondiale, avec une croissance persistante et continue des émissions de carbone. La part des énergies renouvelables (hors l’hydroélectricité) a atteint 5,0 % l’année dernière. À Maurice, le mix énergétique est composé d’environ 87,4 % de combustibles fossiles et de seulement 12,6 % d’énergies renouvelables.

Ces chiffres alarmants ont motivé la société mère d’Oficea, le groupe ENL, à élaborer une politique énergétique. Le développement durable est au cœur même de notre approche, avec un engagement à développer une culture de consommation énergétique responsable en éduquant, en impliquant et en motivant nos équipes et nos partenaires.

ENL house, iso 50001, green building, building certification, moka

ENL House, premier bâtiment certifié ISO 50001

Composante emblématique du portefeuille d’Oficea, ENL House est le premier bâtiment à Maurice à décrocher en 2018 la certification ISO 50001:2018 pour les systèmes de gestion énergétique. Cette norme vise à permettre une amélioration continue de l’efficacité énergétique – et donc de la productivité. Outre l’élaboration et la mise en œuvre d’une politique énergétique, il s’agit de fixer des objectifs réalisables en matière de consommation d’énergie et de concevoir des plans d’action pour les atteindre et mesurer les progrès accomplis. Cela comprend la mise en œuvre de nouvelles technologies à haut rendement énergétique, la réduction du gaspillage d’énergie et l’amélioration des processus actuels pour réduire les coûts énergétiques.

Comme d’autres normes de systèmes de gestion ISO, l’ISO 50001 fournit un cadre reconnu pour le développement d’un système de gestion énergétique efficace suivant le processus d’amélioration continue « Planifier, Déployer, Contrôler, Améliorer » (PDCA). La norme contribue également à la réalisation des objectifs 7 (Énergie propre et abordable), 11 (Villes et communautés durables), 12 (Consommation et production responsables) et 13 (Action pour le climat) du développement durable de l’Onu.

Une foule d’avantages directs

La norme ISO 50001 fournit un moyen pratique d’améliorer l’utilisation et la consommation énergétique, notamment par la mesure, la documentation, l’établissement de rapports, la conception et l’approvisionnement, ainsi que d’autres processus touchant à la gestion énergétique. Parmi les avantages directs figurent :

  • une expression visible de la responsabilité sociale,
  • un engagement soutenu de la haute direction,
  • des processus et procédures documentés,
  • des économies récurrentes d’énergie et de coûts,
  • la conformité avec les mandats nationaux et internationaux en matière d’énergie et de développement durable,
  • une sensibilisation renforcée à la consommation d’énergie,
  • des mesures accrues pour une prise de décision fondée sur des données, et
  • une vérification par un tiers pour davantage de crédibilité et de transparence.
offices in moka, enl house, work in moka, iso 50001, building certification

Une gestion énergétique efficace est un enjeu transversal et une responsabilité partagée au sein d’ENL. Il existe un certain nombre de mesures faciles, mais concrètes, pour une meilleure efficacité énergétique au bureau, notamment :

  • Remplacer les lampes à incandescence par des lampes fluorescentes compactes (LFC) ou des diodes électroluminescentes (LED) pour réduire d’environ 50 % les coûts d’éclairage.
  • Éteindre les lumières et équipements inutilisés.
  • Éteindre les lumières en quittant le bureau.
  • Utiliser l’éclairage naturel ou la lumière du jour.
  • Utiliser l’éclairage localisé pour concentrer la lumière là où vous en avez besoin.
  • Utiliser des produits et équipements à faible consommation d’énergie.
  • Fermer ou ajuster les stores pour bloquer la lumière directe du soleil afin de réduire les besoins en climatisation.
  • En hiver, ouvrir les stores des fenêtres orientées vers le sud pendant la journée pour permettre à la lumière du soleil de réchauffer naturellement votre espace de travail.
  • Débrancher les équipements qui consomment de l’énergie lorsqu’ils ne sont pas utilisés.
  • Demander à un professionnel qualifié d’entreprendre un audit énergétique.
  • S’assurer que les conduits de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) sont bien isolés et que les variateurs de vitesse fonctionnent correctement.
  • Isoler le chauffe-eau, les conduites d’eau chaude et les réservoirs pour réduire les pertes de chaleur.
  • Installer des toilettes, urinoirs, robinets et pommes de douche à faible débit.
  • Installer des compteurs pour contrôler la consommation d’énergie.
  • Économiser le papier.
  • Avoir recours au covoiturage, utiliser des vélos ou les transports en commun pour se rendre au travail.
  • Appliquer des techniques de conduite écoénergétiques.
  • Envisager des horaires de travail alternatifs et le télétravail pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.
  • Réduire les déplacements professionnels en augmentant les conférences et formations par téléphone, vidéo et Internet.

Spécialiste des espaces de bureau de qualité à Maurice, en particulier dans la région de Moka, Oficea s’engage pour la maîtrise énergétique à travers l’obtention de la certification ISO 50001 et la recherche de la certification LEED pour tous ses projets futurs.